Thomas Hardy

Thomas Hardy (1840-1928)

Son père est tailleur de pierre. Il apprend le grec tout seul pour lire Homère.

Il écrit des poèmes, et se tourne vers le roman pour essayer de vivre de sa plume.

Jude est l’histoire d’un homme qui essaye de s’en sortir malgré une enfance difficile et qui se laisse piéger par le mariage, la classe sociale, la vie libertine et passionnée (condamnée par la société). Un peu comme Barry Lindon, Jude a cherché à s’élever intellectuellement. C’est une autre forme de déchéance.

Capture d’écran 2015-01-28 à 18.47.53

Dans Les yeux bleus, l’héroïne Elfride, jeune et naïve est broyée par le poids des préjugés, les non dits et la bienséance.

Capture d’écran 2015-01-28 à 18.47.34

On retrouve dans Jude et Les yeux bleus, le même trio de protagonistes : deux hommes et une femme. Il dépeint des personnages en lutte contre leurs passions et les circonstances.

 

Dans Les forestiers encore un trio une femme et deux hommes : L’œuvre est très aboutie, très belle, pleine d’espoir alors que le tout est assez sombre. Je crois que c’est mon livre préféré de cet auteur.

Capture d’écran 2015-12-25 à 16.37.22

J’adore son style d’écriture et j’en relirai d’autres volontiers.

Advertisements

Ecrire un petit mot …

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Create a free website or blog at WordPress.com.

Up ↑

%d bloggers like this: